Créer un menu réussi est l’une des tâches les plus importantes d’un restaurant. Il est nécessaire de tracer une ligne fine entre l’attraction et la satisfaction du client, en tenant compte de la nécessité de générer des profits. Les restaurants consacrent énormément de temps et d’argent à l’optimisation et à l’affinement de leurs menus.

Selon un sondage Gallop Pool, les gens regardent un menu pour une moyenne de 109 secondes. Les restaurateurs doivent connaître ce fait et organiser leur menu en s’assurant que chaque seconde est utilisée. Les menus doivent être faciles à digérer (excusez le jeu de mots) et en même temps transmettre la possibilité de choisir.

Les 6 façons d’influencer les clients du restaurant

1. Arrangement du menu

Des sondages ont montré que les gens sont plus susceptibles de commander de la vaisselle au début d’une liste (une étude a révélé que 35% des convives commanderaient le premier article!). Par conséquent, les restaurants mettent souvent leurs assiettes avec plus de marge bénéficiaire en haut du menu. Au lieu de cela, ils réduisent la visibilité des éléments avec des marges plus faibles, en les plaçant en bas ou au dos du menu. Ceci est connu comme « l’effet de la position en série ».

2. Paradoxe du choix

Il s’agit d’une prédiction cognitive, dans laquelle le fait d’avoir trop de choix peut en fait conduire les gens à prendre des décisions moins satisfaisantes que s’ils avaient moins de choix. Un menu plus petit et plus ciblé signifie avoir une meilleure chance de les convaincre d’opter pour des assiettes avec des marges plus élevées.

3. Ajout d’éléments de rappel

En plaçant un plat avec le même prix mais avec moins d’ingrédients, ou un plat similaire mais plus cher, les autres plats du menu, en comparaison, sembleront plus attrayants.

4. Supprimez les symboles monétaires

Vous aurez remarqué la tendance récente des prix dans les menus, sans le symbole de la monnaie et les chiffres arrondis. Ce n’est pas un hasard: décider du prix de votre steak à 22 au lieu de 21,99 € ou 21,70 CHF minimise l’association avec l’argent et réduit la «peine de payer»; une autre déficience cognitive connue.

5. La disposition

Les restaurants profitent du soi-disant «triangle d’or» – les yeux des lecteurs sont d’abord attirés par le milieu du menu, puis en haut à droite et en haut à gauche. Les restaurants en tiennent compte lors de la mise en place du menu et ajoutent souvent des assistants visuels tels que des bordures et des ombrages pour attirer l’attention des lecteurs dans une direction particulière.

6. Descriptions de la création

La recherche a montré que l’ajout de mots comme maman, grand-mère et d’autres parents aux noms de plats les rend plus attrayants. Ceci est lié à l’effet métaphore dans lequel nous comprenons et nous souvenons plus facilement du langage qui active notre imagination. Vous verrez alors beaucoup de restaurants qui appellent des plats comme « Gâteau de la grand-mère maison ». Il est également possible de trouver un emploi abondant d’adjectifs insignifiants mais captivants tels que «jambon de pays» ou «œufs frais de ferme» (mais ne sont-ils pas tous des œufs de ferme frais?).

Traduction en français: WebResto

Source: convertize.blog